Revaloriser les filières lainières françaises

  • Reading time:4 min(s) read
Revaloriser les filières lainières françaises

Chez Les Petites Ambitieuses, nous avons à coeur de revaloriser le savoir-faire local. C’est pourquoi lorsque nous avons voulu créer notre manteau Passion, nous avons voulu qu’il soit composé de laine française.

L’INDUSTRIE LAINIÈRE FRANÇAISE : LE CONSTAT

Avec Éric Carlier du Passe trame, le tisserand de la laine de Passion; nous avions commencé à vous présenter rapidement le sujet.

Dans le passé, il existait bien une vraie filière laine française. Si la France élève de nombreux moutons pour leur viande et leur lait, leurs toisons n’est plus vraiment exploitées. Pire encore, 77% de la laine est exportée vers l’Asie sans être traitée ni lavée. Dans la plupart des cas, on en perd toute traçabilité.

Moutons français

Comme la majorité de la laine est exportée, de nombreuses filatures et d’ateliers de tissage/ tricotage ont mis la clé sous la porte par manque de contrats.
Ce sont de vrais trésors de savoir-faire et des emplois qui se perdent.

Pourtant, il y a en France 7 millions de moutons qui ont besoin d’être tondus. En effet, la tonte est nécessaire pour leur bien-être et leur santé, particulièrement à l’arrivée des saisons plus chaudes.

TRICOLOR : VERS UNE REVALORISATION DE LA FILIÈRE LAINE EN FRANCE

En 2018, Première Vision, en partenariat avec l’organisation Made in Town, initie le programme Tricolor qui vise à revaloriser les filières laine en France. Dans le cadre de cette opération, Made in Town a collaboré avec divers créateurs de mode et de textiles pour les aider à développer des prototypes en laine capable d’industrialisation.

Le Passe trame, que nous connaissions déjà, nous a mis en relation avec Made in Town. Grâce à eux, nos manteaux ont pu être exposé en avril 2019 au salon Made in France Première Vision. Et cette année, ils ont été pu être exposés sur le salon Impact/ Première Classe aux Tuileries aux côtés de belles marques comme De bonne facture ou Le Slip Français.

Il y a aujourd’hui un manque de synergie dans la filière et de communication entre les divers acteurs : attrapeurs, tondeurs, ramasseurs, négociants en laine, laveurs, cardeurs, filateurs, retordeurs, teinturiers, tisseurs, tricoteurs, ennoblisseurs, confectionneurs, créateurs, distributeurs.

Aussi, en plus de mettre en relation les différents intervenants, Made in Town travaille beaucoup à éduquer les professionnels et le grand public. Ils ont notamment crée une web-série afin de montrer les différentes étapes de la laine et présenter le rôle des acteurs.

PASSION, UN MANTEAU 100% MADE IN FRANCE

Passion est un manteau qui est 100% français.

En effet:

  • Passion a été développé avec le soutien de l’organisme Made in Town dans le cadre de l’opération TRICOLOR qui vise à revaloriser les filières lainières françaises
  • 2 types de laine ont été utilisés : une laine grise conçue à partir des races Aure et Campan et Mérinos ainsi qu’une laine beige chevron composée des toisons de moutons Bizet île de France. La laine est non teintée, unique et les subtilités du motif chevron sont obtenus grâce au savoir-faire du tisseur.
  • La laine a été tissée par le Passe-trame dirigé par Éric Carlier dans ses ateliers tarnais situés dans le Sud de la France.
  • La doublure est également française et a été fabriquée par la maison Belinac dans le centre de la France.
  • Le thermocollant utilisé pour la rondeur du col a été développé et fabriqué par les Lainières de Picardie, leader français dans le domaine.
  • Les boutons ont été conçus avec Mode harmony, une entreprise française spécialisée dans la boutonnerie.
  • Enfin, les 35 pièces de tissus et matériaux qui composent ce manteau ont été assemblés dans des ateliers parisiens.
Manteau passion décryptage

Les Petites Ambitieuses

Sandrine est la créatrice de la marque Les Petites Ambitieuses. Passionnée, elle a à coeur d'aider les femmes petites à se sentir bien dans leur corps.

Laisser un commentaire